Catégorie:Empire Amaranth

De CelestusWIKI
Bannière faction Amaranth.jpg


Histoire

L'histoire de l'Empire Amaranth remonte à des milliers d'années en arrière, bien avant qu'aucune nation n'émerge des anciens mondes perdus dans l'immensité de l'espace. Les Amaranths ont toujours su qu'il venaient d'un ancien empire extrêmement puissant et réduit à néant par une catastrophe inconnue. Il leur aurait été difficile d'ignorer l'existence de l'ancienne civilisation étant donné le nombre des gigantesque villes de métal parsemant ce monde.

Les Chroniques de l'Abîme relatent la chute de l'ordre ancien. Amaranth était un monde de merveilles, l'un des joyaux de l'empire jusqu'à ce que sans raison apparente, tout s'arrêta de fonctionner. Les industries s'arrêtèrent, les villes furent plongées dans le noir. Toutes les communications, tous les moyens de transports devinrent inopérants. Amaranth était isolée. Chacun s'attendait à voir surgir d'un moment à l'autre les vaisseaux de construction de l'empire pour s'atteler à la remise en état des installations. Mais aucun vaisseau n'arriva. Les jours passèrent puis les semaines, la tension devenait de plus en plus pesante personne n'osait imaginer ce que tous craignaient : l'Empire était mort. Amaranth était un monde de technologie ravitaillé fréquemment par les mondes agricoles alentours, l'isolement signifiait l'approche imminente de la famine pour plusieurs milliards de ses habitants.Le chaos succéda à l'attente pleine d'espoir d'un signe de l'Empire. Les familles se barricadaient pour échapper aux massacres de ceux qui voulaient réduire par la force le nombre de bouches à nourrir, peu à peu des villes entières furent dépeuplées par la force ou par la famine. Une révolte des citoyens contra ceux qui utilisaient la barbarie pour leur survie.

Alors que seuls quelques millions sur des dizaines de milliards survécurent, que la majorité des villes étaient dévastées par le feu et les explosions, une nouvelle société émergea. Une seule chose était sûr et certaine pour tous : Amaranth était le dernier monde, le nouveau départ de l'humanité. Privés de tout usage de technologie, les survivants furent obligés de cultiver leur terre, abandonnant par la même les cités d'acier. La nouvelle société fût très tôt unifiée mais fut également bâtie sur ce que nos contemporains considèrent comme une abomination : l'esclavage. Les esclaves étaient tout simplement ceux qui refusaient le système, des chasses étaient données dans les ruines anciennes pour capturer les nouveaux bras du jeune Empire Amaranth. Les générations s'enchaînèrent, chacune s'efforçant de transmettre ce qu'elle avait appris de la précédente. Mais des connaissances rendues inapplicables par l'impossibilité de créer tout courant électrique furent oubliées à jamais. Occupés par la survie, les Amaranths perdirent presque tout ce qui pouvait les rattacher à leur ancienne civilisation.

Les siècles passèrent, rendant la population de l'Empire Amaranth de plus de plus importante. Une bonne partie s'était rassemblé dans les anciennes villes, restaurées avec les matériaux à disposition. Le temps s'écoulait paisiblement sur ce monde, les intrigues sur la succession au trône se multipliaient à l'approche de la mort de l'Empereur Pilar'nah XVII. Les meurtres se succédaient parmi les prétendants au trône mais le vieux Pilar'nah avait réservé une ultime surprise. Après plusieurs jours d'agonie, le vieil Empereur convoqua un de ses conseillers les plus fidèles. Après sa mort, alors que l'héritier fratricide et légitime savourait sa victoire se préparant à son avènement, un groupe de gardes entra dans ses appartements pour le jetter au cachots. C'est alors que fût couronné l'homme que Pilar'nah avait choisi : son fils caché Elonor qui avait toujours vécu sans connaître le lien de parenté qu'il avait avec la couronne.

Un heureux hasard voulut que ce même Elonor, alors nommé Elonor Iier, fut le fondateur d'un groupe aux philosophies en totale opposition avec le régime en place. Son premier acte en tant qu'empereur fut d'abolir l'esclavagisme. Le jeune homme voulait construire un monde basé sur l'égalité et la gloire des Hommes. La gronde montait parmi les nobles et bourgeois qui se retrouvaient sans serviteurs et ouvriers exploités, c'est alors que le hasard frappa pour la seconde fois : à peine trois jours après le couronnement, un scientifique demanda une audience exceptionnelle pour exposer une grande découverte. En effet, la découverte était de taille, il avait réussi à mettre en fonctionnement un circuit électrique rudimentaire : la technologie fonctionnait de nouveau !

Beaucoup virent un signe dans le fait que l'esclavagisme et le retour de la technologie furent consécutifs. Leurs erreurs étaient pardonnées, ils étaient à présent sur la bonne voie. L'évolution s'emballa alors, en à peine quelques années, les premières centrales électriques rudimentaires furent construites pour éclairer les villes et villages, les anciennes connaissances consignées soigneusement dans d'antiques ouvrages permirent de faire faire un énorme bond en avant de l'industrie.

Amaranth se développa ainsi pendant plusieurs siècles, personne ne songea à la possibilité de retourner dans l'espace avant que le monde ne soit entièrement restauré. Amaranth devint ce qu'elle est aujourd'hui, une planète couverte de plaines, champs, de vallées et de forets parsemés d'immenses cités argentées se dressant avec élégance à des hauteur vertigineuses par rapport à leur surface au sol. Amaranth fut construite comme une utopie, un monument à la gloire des Hommes qui l'avaient bâtie des milliers d'années avant eux.

De nombreux siècles passèrent encore sur ce monde qui semblait s'être cristallisé dans sa perfection esthétique. Mais un malaise régnait de même qu'une peur. A mesure que l'hypothèse de partir dans l'espace se dessinait, la crainte d'y trouver ce qui avait causé la destruction de l'ancien Empire des légendes refroidissait les plus enthousiastes.

La décision fut cependant prise qu'il fallait aller de l'avant sous peine d'un effondrement de leur culture stagnante. Fait intéressant et très rare, les Amaranths maîtrisaient parfaitement les technologies spatiales depuis des siècles lors de leur premier envoi. La première mission devait faire un tour d'horizon du système et revenir rapporter les données. Amaranth et ses deux lunes étaient entourées de nombreuses structures orbitales figées dans le vide, le temps n'ayant eu aucune prises sur elles en l'absence d'atmosphère. La plus grande partie de ces structures étaient bien connues car visibles au télescope depuis la surface, mais d'autres étaient éparpillées dans le système. Deux retinrent l'attention de tous : un anneau qui devait être la fameuse porte de liaison décrite dans les anciens textes et ce qu'il semblait être un gigantesque vaisseau de plus de 57km de long, aussi volumineux que Andior, la capitale d'Amaranth. Une flotte de vaisseaux équipés pour l'exploration et la réparation fut construite et expédiée vers les différentes structures du système.

L'exploration était difficile moralement et excitante pour les historiens qui, entrant dans les stations découvraient les corps dans un état de conservation surprenant mais imputable à la fermeture hermétique des portes survenues lors de la panne décrite dans Les Chroniques de l'Abîme. Le phénomène n'était donc pas localisé à Amaranth, les structures du système avaient elles aussi été privées de leur énergie... Le phénomène aurait il pu être encore plus étendu ?

Le vaisseau était surprenant... contrairement aux autres structures parfaitement intactes du système, celui-ci semblait avoir subi des avaries et collisions nombreuses. quelques astéroïdes de belle taille furent même retrouvés encastrés dans la coque. L'étude de son carnet de bord révélait quelque chose d'encore plus surprenant : le vaisseau n'était pas dans ce système lors de l'Abîme. La dernière entrée du journal de bord automatique datait jour pour jour avec celle où pour la première fois depuis des milliers d'années sur Amaranth un circuit électrique avait fonctionné. A cette même date, le système s'était remis en route et avait mis le cap sur le système. Le vaisseau avait voyagé des années en hyperespace avant que, pour une raison inconnue le générateur hyperspatial tombe en panne à cause d'une fluctuation inattendue du sous-espace. La fin du voyage s'était faite de façon conventionnelle et avait duré quelques centaines d'années, le vaisseau avait manifestement traversé des champs de débris.

Impossible cependant de trouver une seule donnée lisible précédent l'évènement. La supposition récente que, quelque part dans l'espace puissent vivre les frères des Amaranths frappés cruellement par le même mal il y a des milliers d'année devint une nouvelle raison d'être. Toutes les pensées étaient désormais tournées vers ce ciel qui avait été longtemps la source de mystères et de craintes. Le vaisseau fut remis en état, il disposait de capacités de construction et de combat incroyables. Aucun des vaisseaux construits sur Amaranth ne pouvait rivaliser avec celui-ci, ne serait-ce que parce qu'il n'y avait probablement pas assez de métal dans le sol de toute la planète pour construire un tel géant sans démonter une ville entière. Des notes écrites sur les mondes de l'ancien Empire donnèrent les destinations d'exploration. La flotte fut envoyée par la porte dont le fonctionnement ne fut pas très difficile à découvrir par rapport à la masse d'énergie nécessaire stockée dans un modèle de photopile réalisé selon les anciens schémas.

Les mondes explorés étaient habités de petites peuplades primitives ou pré-spatiales. Ces sociétés furent intégrées et ces mondes, riches en ressources naturelles, furent eux aussi intégrés à l'Empire Amaranth, terraformés, exploités et repeuplés en quelques dizaines d'années. Les colonies étaient des destinations très prisées par les familles aisées comme pour les plus démunies en raison de l'espoir de renouveau et de richesse qu'elles offraient.

Le premier contact avec une civilisation avancée ce produisit quelques années après l'intégration de la 8ième colonie. Il s'agissait d'un monde industrialisé et exploité par un régime féodal stellaire : les Domaines Ducaux. Pour les Amaranths, les Domaines Ducaux exerçaient une tyrannie sur les mondes qu'ils possédaient sans se préoccuper du devoir qu'implique le fait de gouverner : l'attention à apporter à ceux qui sont gouvernés. Après de nombreuses délibérations sur le conduite à tenir face à une telle forme de barbarie, s'il fallait ou non prendre les armes pour défendre les oprimés, la décision fut facilitée par les Grands Ducs. Alors même que les débats secouaient la société Amaranth, les Domaines attaquaient l'une des colonies pour l'asservir.

La guerre dura plus de 50 ans, le grand nombre des mondes sous la coupe des Dommaines rendant plus ardue la tâche des Amaranths qui, bien que mieux équipés, étaient en infériorité numérique. Huit colonies furent libérées par les Amaranths dont celle qui leur avait été prises lorsque l'armistice fut signé.

Planètes et Territoire Amaranths

Territoire de Faction Melrehns
  • Planète Mère : Amaranth (2:597:3:0)
  • Colonies :
  • Comptoire Kane (2:592:3:0)
  • Comptoire Jolanor (2:695:2:0)
  • Enaranth (2:597:2:0)
  • Comptoire Thaos (2:575:5:0)
  • Vaalor (2:688:5:0)
  • Comptoire Inah (2:460:3:0)
  • Ralnor (2:457:1:0)
  • Moanor (2:473:3:0)
  • Oenaranth (2:276:4:0)
  • Comptoire Elonor (2:411:9:0)
  • Astrelanth (2:435:4:0)
  • Jorenanth (4:730:3:0)
  • Donor (4:650:3:0)
  • Atreor (4:769:4:0)
  • Kelananth (4:662:2:0)

Les vaisseaux Amaranths

Pages dans la catégorie « Empire Amaranth »

Cette catégorie contient la page suivante.

Outils personnels