Catégorie:Melrehns

De CelestusWIKI
Bannière faction Melrehn.jpg


Histoire

Les Melrehns sont un peuple mal compris des autres de cet univers. Ceux capable de saisir la subtilité de leur culture sont bien rares. De nombreux archivistes, historiens et anthropologues les ont étudié en passant complètement à côté de ce qui fait leur spécificité.

Pour bien les comprendre le peuple mort comme nombre de gens les nomment, il faut revenir sur l'histoire singulière de leur émergence. Peu de gens considéreraient comme habitable la planète d'origine des Melrehns, ce monde à l'atmosphère froide et stagnante, constitué exclusivement d'une roche noire nue et d'océans d'un gris sombre dépourvus de courants. Il est très probable que se monde fut une colonie minière avant la chute des Lanthaniens. Les ouvriers qui l'exploitaient s'y sont retrouvés piégés de manière définitive et sans le moindre ravitaillement.

La vie sur ce monde est des plus difficiles, obligés de se nourrir exclusivement d'une pâte à base d'algues blanches, forcés de s'éclairer en brûlant du pétrole issu de la décomposition millénaire de ces mêmes organismes, la vie précaire et simple, la rudesse des éléments et l'absence totale de biodiversité prédestinaient n'importe quel groupe social à l'extinction rapide. C'est très probablement ce qui s'est produit sur de nombres anciennes colonies minières.

Mais les habitants du monde, qu'ils ont nommé Tenebris en raison de sa teinte naturelle, ont su faire preuve d'une discipline, d'une rudesse et d'une intelligence extraordinaires. Les ressources naturelles rares en diversité et en quantité, une sélection naturelle s'est faite. Alors que la majorité des civilisations font le choix de préserver le fort au détriment du faible, cette société a décidé que l'intellect devait dominer, car seul l'homme doué d'intelligence particulière pouvait élever le groupe vers une existence meilleur.

Les siècles s'écoulèrent dans la souffrance alors que cette existence précaire et cruelle changeait le cœur et le corps des Melrehns. Leur teint devint de plus en plus pale au point que leurs veines bleues paraissaient sous leur peau grise, leurs yeux s'habituant à des nuances ternes devinrent rouges et ternes reflétant une intelligence froide et implacable. Bien sûr, fait commun à tous les mondes durant cette période, la mystérieuse impossibilité de générer un courant électrique compromettait grandement la possibilité d'évolution. Cela aurait également stoppé un hypothétique peuple qui serait arrivé à survivre, mais pas les Melrehns. Le mouvement de leur industrie était entièrement généré par la combustion d'hydrocarbures issus de la dégradation lente d'anciennes algues enfouies lors des mouvement de terrain des millénaires précédents. Leur éclairage, était basé sur le gaz et ces mêmes hydrocarbures. Des métaux furent extraits, des villes de roche et de métal furent bâties dans un style d'une finesse et d'une élégance qu'on n'attend pas d'hommes vivant dans un tel enfer.

La finesse et l'élégance est ce qui caractérise les Melrehns, là encore ils sont surprenants. N'oublions pas que cette civilisation, s'est élevée par caste de celui qui exécute à celui qui pense. Une culture de l'esprit est née dans l'endroit le plus improbable qui soit, devinettes et puzzles complexes sont les passe temps des soirées aussi sombres que les journées. Peu des membres d'autres civilisations peuvent se vanter de comprendre tout ce que veut exprimer un Melrehns lorsqu'il parle. Il y a bien souvent deux messages, l'un explicite, l'autre qui demande une réflexion longue et intense pour quiconque n'y est pas accoutumé.

Ainsi en cet âge où la technologie était absente partout dans l'univers, les Melrehns avaient une industrie puissante basée entièrement sur la mécanique et la combustion. Le ciel de leur monde devint d'ailleurs aussi sombre que son sol grâce à sept cents ans de combustion d'hydrocarbures. Fort heureusement leur planète était dépourvu d'écosystème en dehors des algues qui profitèrent de la monté de chaleur autant que les hommes.

Puis l'âge de l'électricité revint. Personne ne se souvient de celui qui s'était rendu compte que le processus était de nouveau fonctionnel, en effet cette découverte fut massivement rejetée à ses débuts. Cette culture a des valeurs symboliques opposées à celles qui sont les plus communes, l'exemple le plus flagrant est celui de l'ombre et de la lumière : pour le Melrehn, l'ombre est symbole de grandeur et de dépassement de soi, d'une souffrance sans quoi il n'est pas possible de prendre conscience de soi alors que la lumière représente la faiblesse, la lâcheté et la recherche de la facilité.

Mais les avantages nombreux offerts par cette découverte offrit un compromis. Le mode de vie ne devrait pas en être amélioré dans le même temps les nouvelles possibilités seront utilisées pour pousser plus loin connaissances, compréhension des forces naturelles, maîtrise des éléments et agrandissement de l'industrie.

D'autres siècles passèrent, les forces atomiques furent déchaînées sur Tenebris dans un but singulier : renverser une plaque de terrain pour enfouir et élever à haute pression des plans d'algues dans le but de créer artificiellement de nouveaux gisements. La processus a été répété un nombre de fois assez important. Les mouvements des plaques étaient figés depuis des millions d'années quand le coeur de la planète avait cessé de battre, cela forçant les Melrehns à donner un coup de pouce à la nature. Mais ils allèrent trop loin et de vastes crevasses de laves fissurèrent le monde sur presque toute ça surface. La géothermie devint alors la nouvelle source primaire. De nouvelles villes furent bâties sur les flancs des immenses canyons de lave bouillante.

le monde autre fois si obscure était veiné d'un rouge d'une luminosité incroyable éclairant les villes de leur lumière fantomatique par le dessous, ce qui perturbe au premier abord tout visiteur sur ce monde. L'ère spatiale arriva peu de temps après par la nécessité de trouver plus de ressources et d'étendre la surface habitable. La construction de vaisseaux spatiaux fut une formalité pour les esprits subtiles des Melrehns, le système fut rapidement exploité pour ses ressources. Les mondes colonisés vinrent plus tard lors de l'exploration des étoiles sombres, les Melrehns recherchant des planètes à faible luminosité. Les caractéristiques recherchées étant peu compatibles avec celles d'autres formes de vie intelligente, ils se développèrent sans rencontrer une seule autre civilisation pouvant rivaliser avec eux. Certaines nations émergentes furent rencontrées et considérées comme d'une culture de la médiocrité indigne de tout intérêt intellectuel et spirituel.

La première civilisation qui fut digne de leur curiosité fut celle de l'Empire Amaranths. La rencontre se fit alors que l'Empire entrait sans sa première phase de colonisation. Les Melrehns avaient pris possession de la planète Mohr depuis quelques décennies quand les colonisateurs Amaranths arrivèrent dans le système convoitant une planète voisine et plus dans leur goûts. Les Amaranths proposèrent aux Melrehns de les intégrer, ce qu'ils refusèrent constatant les incompatibilités culturelles de leurs peuples respectifs. Les Amaranths proposèrent alors une alliance. Curieux d'observer et de participer à la construction de cet univers qui leur avait paru si sombre et commençait à s'animer, ils acceptèrent. Amèrement la coopération se révéla être une forme d'exploitation. Les "alliés" Amaranths envoyant des officiers vérifier l'état des mines de Mohr pour constater l'état de l'exploitation alors que les convois de ravitaillement n'arrivaient pas. Lorsque les Melrehns envoyèrent leurs ambassadeurs pour manifester leur mécontentement, les Amaranths tentèrent un coup d'état sur Mohr.

Provoquer un Melrehn est une chose à ne surtout jamais faire. D'une apparence plutôt chétive, d'une tranquillité rare et d'une finesse qui n'est plus à prouver, les Melrehns ne semblent pas être des adversaires redoutable. C'est sans compter leur intelligence qui n'est limitée ni par des considération de morale ou d'éthique ni par les moyens qu'elle se donne pour entrer en application. La réponse fut fulgurante : deux astéroïdes de la ceinture la plus proche furent propulsés par rayon gravitationnel sur Mohr occupée par les Amaranths et sur leur jeune colonie.

Bien que cette réponse puisse sembler pour un observateur d'une autre culture comme étant excessive, pour un Melrehn, il s'agit d'une action calculée, d'un risque maîtrisé et nécessaire, d'une perte acceptable pour un plus grand bien. La preuve en est : Les Amaranths n'ont pas souhaités donner suite et l'affaire fut étouffée et camouflée en accident par les autorités.

Planètes et Territoire Melrehns

Territoire de Faction Melrehns
- Senglaro (6:842:7:0)
- Ravehn (6:733:9:0)
- Prime (6:721:8:0)
- Tenarbos (6:825:6:0)
- Evrantrus (6:714:5:0)
- Cercle des Dechus (6:711:4:0)
- Karnakar (6:594:3:0)
- Oros (6:708:4:0)
- Cercle de Shankar (6:702:8:0)
- Gangrarus (6:438:5:0)
- Cercle du Dévoreur (6:423:3:0)
- Cercle de la Lune brisee (6:441:3:0)
- Depnoss (25:60:6:0)
- Amyosays (25:55:7:0)
- Mehlum (25:26:6:0)

Les vaisseaux Melrehns

Pages dans la catégorie « Melrehns »

Cette catégorie contient 15 pages, dont les 15 ci-dessous.

Outils personnels